Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-04-16T08:29:00+02:00

"Ce confinement avec mes enfants est comme un tunnel sans fin !" (Julie, 33 ans)

Publié par Paroles de Bébé

J'ai décidé de vous ouvrir les pages du blog pour que chacun puisse partager son quotidien depuis le début de ce confinement qui est venu bousculer nos vies. Aujourd'hui, c'est Julie, 33 ans, maman de deux jumeaux de 4 ans et enceinte de 6 mois, qui nous fait partager sa nouvelle vie depuis sa maison située dans le Rhône. 

Depuis la naissance des jumeaux, j'ai toujours un peu l'impression de risquer de me noyer dans un verre d'eau au moindre débordement. Alors cette grossesse imprévue, je ne l'ai pas forcément bien vécue au début mais je l'ai apprivoisée petit à petit.... jusqu'à l'annonce du confinement ! 

Etre enceinte quand on est déjà maman de deux terreurs de 4 ans, ce n'est pas forcément évident. Mais quand on doit s'en occuper 24h/24 sans une porte de sortie, c'est un enfer sans fin ! Dans notre vie d'avant, j'aurais au moins pu souffler pendant qu'ils étaient à l'école. Mes journées auraient été rythmées par leur départ et leur retour et entre temps, j'aurais eu un peu de temps pour moi, avant l'arrivée du bébé...

Je me sens prise au piège dans ma propre famille. Ce confinement, c'est comme un long tunnel sans fin dans lequel je suis une mauvaise mère, incapable d'arrêter de se plaindre. 

Je culpabilise de ne pas mieux m'occuper des jumeaux qui sont en demande permanente. Mais je suis épuisée par cette grossesse et je ne voudrais penser qu'à moi... 

Je sais que tout le monde en est au même point et que je ne devrais pas me plaindre, avec mes enfants en pleine santé, mon mai qui n'a pas perdu son travail, ma maison qui permet aux enfants de sortir faire du toboggan ou de la balançoire et ce bébé qui grandit en moi. Mais je n'y arrive pas. Je n'y arrive plus. Je voudrais m'asseoir et pleurer. C'est tout ce que je me sens capable de faire depuis des jours.

M'asseoir, pleurer et oublier.

Si vous voulez apporter votre soutien à Julie en ces moments difficiles, vous pouvez lui laisser un commentaire ci-dessous et si vous aussi souhaitez apparaître dans cette rubrique, n'hésitez pas à m'envoyer votre témoignage, accompagné d'une photo sur parolesdebebe@gmail.com ! A bientôt ! 

Voir les commentaires

commentaires

Severine 22/04/2020 11:03

Bonjour, votre témoignage me touche beaucoup, je me sens un peu comme vous par moment. Cette impression d'être prisonnière de ma famille. Je vous propose ma solution c'est dès que mon mari fini le télétravail je ferme la "boutique maman" je ne m'occupe plus de rien ni des enfants ni de la maison. Je m'enferme dans ma bulle jusqu'au lendemain. Le weekend aussi je fais pareil je laisse mon mari tout gérer la bouffe si c'est pas fait et les enfants. Mon fils sait que si la boutique maman est fermée il s'adresse à son papa pour toute demande, ma fille qui n'a que 15 mois comprends aussi qu'elle est en terrain hostile donc elle ne m'embête pas. Ça fait égoïste mais c'est le prix à payer pour ne pas sortir folle de ce confinement. Bon courage et si ça peut vous faire du bien de pleurer faites le de tout votre coeur.

Paroles de Bébé 22/04/2020 11:15

c'est peut-être effectivement la bonne solution pour arriver à souffler ! merci en tout cas, Séverine, de partager cette façon de faire avec nous toutes, et particulièrement avec Julie, qui a lancé cet appel au secours sur le blog ... bon courage pour tenir le coup pendant cette période compliquée !! douces pensées à toutes

elsa 17/04/2020 06:31

j'ai les larmes au yeux en lisant ton texte. j'imagine tellement à quel point ça doit être dur ! j'avoue que pour ma dernière grossesse, j'ai apprécié les moments de calme quand les plus grands étaient à l'école ! je ne peux malheuersuement rien faire pour t'aider mais je te souhaite plein de courage. d'ici quelques semaines, le plus dur sera derrière nous et tu pourras penser un peu à toi avant la naissance du bébé... tiens bond !

Paroles de Bébé 17/04/2020 11:53

c'est vrai que vivre une grossesse dans ce contexte déjà hyper anxiogène avec deux enfants en bas âge doit être une vraie épreuve ! on ne peut que souhaiter plein de courage à Julie et lui envoyer tout un tas de bonnes ondes... ce tunnel aura bien une fin et dans quelques années, on repensera à ce confinement avec un sourire en se disant "on y est arrivés!"

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog