Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-06-09T05:32:53+02:00

Ces fainénants de profs qui ont profité du confinement et ne reprennent pas les cours....

Publié par Paroles de Bébé

Ils ont déjà eu deux mois de vacances avec le confinement (et je ne suis pas la seule à le penser, puisque Sibeth Ndiaye elle-même l'a dit!), tranquillement posés chez eux pendant que nous, on devait télétravailller et gérer leur boulot, à savoir faire travailler nos enfants sur leurs devoirs. Et maintenant, certains osent encore ne pas reprendre alors que le premier ministre a assuré que "chaque parent qui le souhaitent doit pouvoir remettre son enfant à l'école"....

On en parle de l'instit de mon MS qui vit avec une personne à risque et ose faire passer sa santé avant l'avenir de mon enfant (et ma tranquillité d'esprit, il faut bien l'avouer!) ? Ou de la maîtresse de mon CP dont le médecin a refusé qu'elle reprenne les cours et laisse donc mon pauvre chéri sans solution jusqu'en septembre ? Ou encore de la maîtresse du fils de la cousine de la voisine de ma grand-mère qui n'assure plus aucun cours depuis le mois de mars. Un scandale ! 

Après deux mois de vacances, payés à ne rien faire, on les reconnaît bien ces fainéants de profs qui se déchargent sur les parents dès qu'ils en ont l'opportunité pour ne pas faire leur boulot. Comme d'habitude, quoi ! 

Ces fainénants de profs qui ont profité du confinement et ne reprennent pas les cours....

Non, parce que bon, c'est bien connu, les profs sont payés à se la couler douce : ils ont des vacances à gogo (des copies à corriger ? des cours à préparer ? des parents à voir ? ah oui, c'est vrai que je n'y avais pas vraiment pensé!) et puis bon, leurs journées avec des gamins, c'est quand même pas la mer à boire (pourquoi je me plains depuis le début du confinement de devoir supporter juste les miens ? euh, ben, ...)

Et là, clairement, avec le confinement et la pseudo reprise de l'école, on atteint des sommets de fainéantise ! Tenez, rien que la maîtresse de mon CP (qui ne reprend pas donc), elle organise un cours individuel par semaine pour chaque enfant (40 minutes x 26 donc, soit un peu plus de 17 heures) plus un point collectif par petit groupe. Des points d'une heure environ. Toutes les semaines. Pour ses 4 groupes. Soit à nouveau quatre toute petites heures.

Et elle prend bien sûr les parents au téléphone ou en visio à chaque fois qu'on en a besoin (parce que bon, ils ont beau être super fainéants et limite inutiles, on est quand même bien content d'avoir leurs précieux conseils quand on coince sur un apprentissage...)

Elle envoie également les fiches de travail chaque jour, corrige les exercices qu'elle nous demande de lui renvoyer, en expliquant en détail à l'enfant ses erreurs et les points à améliorer, par retour de mail. 

Elle s'ennuie même tellement, la pauvre, qu'elle lance des défis, chaque jour, pour essayer d'occuper les enfants et de maintenir un lien entre eux. Un jour il faut réaliser une tour de Lego la plus haute possible, le lendemain se prendre en photo avec son animal de compagnie ou ses doudous, ou encore écrire un mot avec des fruits. 

Comme si nous, parents ultra occupés, n'avions que ça à faire et que c'était important pour les enfants de voir leur copains en photo, presque chaque jour, sur un montage qu'elle réalise le soir, pour qu'ils le découvrent le matin par mail...

Bref, vous voyez, elle se la coule douce, et est bien loin d'imaginer mon calvaire à moi, avec mes deux enfants à gérer en plus de mon télétravail. Comment ça, c'est du télétravail pour elle aussi ?! Et elle doit, elle aussi, gérer ses trois enfants en plus qui n'ont pas repris l'école non plus ?!

Vous allez me dire que pendant ces heures de visio à rallonge, elle avait, elle aussi, des enfants qui avaient besoin d'elle à la maison ? Qu'elle a réussi à concilier, au fil des semaines, les points avec mon fils et tous les autres, et les sollicitations de ses propres enfants ? Qu'elle a galéré, autant que nous tous ? Qu'elle est exactement dans le même bateau que nous et qu'elle fait plus que son possible pour maintenir le meilleur lien avec ses élèves, parfois au détriment de ses propres enfants à elle ? Qu'elle fait largement plus que ses heures pour arriver à coller avec nos obligations (en faisant des points visio le vendredi à 18h par exemple ou le samedi matin...) ?

Oui, bien sûr, vous allez me dire tout ça pour défendre ces fainéants de profs... dont on envie tellement les vacances et le travail ultra facile que personne ne veut faire leur boulot ! 

Alors moi, je vous répondrai juste que je leur tire mon chapeau à ces fainéants de profs qui se plient en quatre depuis le début du confinement (mais pas uniquement!) pour nos enfants et dont le travail n'est jamais reconnu ! Bravo, merci pour tout et pardon pour tous ceux qui osent sérieusement se plaindre du manque d'implication des enseignants ...

Voir les commentaires

commentaires

Laurane 28/06/2020 19:15

Merci.

Et j'adore recevoir plein de critiques sur ma prétendue fainéantise ou feignantise (c'est selon, mais je doute que les personnes qui emploient ces mots en connaissent le sens et fassent la différence).
Si quelqu'un était vraiment payé à ne rien faire, tout le monde devrait se battre pour son métier. Pourquoi les personnes qui pointent du doigt le fait que les "profs" (on dit professeur en fait) sont payés à ne rien faire ne passent pas le concours? J'aimerai tellement être payée à ne rien faire! Donnez-moi le métier qui le permet!
Peut-être que les grands critiques du système scolaire et de ses employés n'ont pas les moyens intellectuels de devenir enseignant? Il est bon de rappeler que pour être professeur, il est essentiel d'être diplômé d'un master (bac+5)... Personnellement, je suis docteur en didactique des mathématiques. J'ai donc investi 9 ans de ma vie (oui, les études sont un investissement) pour aujourd'hui être payée à ne rien faire.

Suivez la voie, inscrivez-vous au concours! L'EN n'attend que vous!

Au lieu de critiquer, intégrez le métier et changez-le de l'intérieur...

Paroles de Bébé 29/06/2020 14:16

Merci réciproque pour toutes ces réponses aux attaques gratuites qui ont déferlé ici... Je sais quelles sont légion mais j'avoue que je n'en attendais pas autant ici... Bref merci pour ces remises en place et pour tout ce que visu faites tous au quotidien pour nos enfants !!!

Rob 21/06/2020 12:10

Vous denoncez les généralités mais vous en faites tout autant en considerant l'ensemble des profs comme exemplaires. Une minorité n'a pas répondu à l'appel c'est un fait. À côté de cela du personnel soignant, des livreurs, des SDF ont souffert et souffrent encore de la crise. C'est aussi mon cas en tant qu'entrepreneur, après 5 années de travail acharné je dois liquider ma société et mettre au chomage 5 personnes. Vous devez reinventer votre métier pendant 3 mois ? Et alors ? C'est ce que font des nombreux français(e)s toute leur vie pour vivre. Vous souffrez de la crise comme tout le monde mais votre situation est loin d'être precaire, un peu de respect s'il vous plait ! Quand je vois dans mon entourage des profs aux abonnés absents en pleine crise je trouve ça scandaleux. Quand votre mission a été de gérer des cours à distance d'autres mettaient leur vie et celle de leurs proches en jeu pour faire face à la crise. Votre mission est noble mais un certain nombre de profs n'ont pas répondu à l'appel. Les tentions viennent de là, vous ne pouvez pas l'ignorer et vous justifier en expliquant avoir simplement fait ce pour quoi vous êtes payés. La décence aurait été de vous abstenir d'évoquer votre si dure labeur. Imaginez un monde où les poubelles ne sont ramassées qu'une fois sur deux, les commerces fermés, les transports inaccessible. Nous ne vivons pas dans ce monde parce que les francais(e)s travaillent, invitez cette minoritée à en faire autant s'il vous plait !

Laurane 28/06/2020 19:22

Les tensions, pas les tentions... Peut-être que finalement votre commentaire est le reflet de votre frustration de ne pas pouvoir enseigner.
Votre entourage connaît des professeurs absents... Cela me fait beaucoup rire. Qui est cet entourage? De exemples de relâche? C'est parce que les professeurs ne gardaient pas les enfants 8h par jour qu'ils sont bon à jeter?
Moi j'ai plein d'exemple de parents absents :
Mme X, qui laisse ses deux enfants de 3 et 4 ans à la garderie de 7h30 à 19h (11h30 de présence à l'école) alors qu'elle ne travaille pas.
M Y qui après 70 appels, sans avoir décroché, sur son téléphone portable pendant le confinement s'est fendu d'un mail pour me demander quand est-ce qu'il recevrait la photo de son fils.
Mme O, qui me dit au téléphone "moi, je veux que mes enfants reviennent car j'en ai marre de pas faire la grasse mat'"
M D "ça ouvre quand? parce que bon là on a fini Netflix"

Vous êtes entrepreneur? Quel boulot de feignant! Avec la possibilité de payer moins d'impôts, le CICE et la création des EIRL c'est vraiment une catégorie de grosses feignasses qui jouent du système!

Paroles de Bébé 21/06/2020 18:19

Bonjour. A quel moment avez vous que j'étais moi même enseignante ou que je denigrais le travail d'autres professions? Je suis salariée d'une entreprise qui a subi de lourdes pertes. Mon mari est a son compte. La période a été compliquée pour nous comme pour de nombreux français. A aucun moment je n'évoque mon dur labeur comme vous dîtes. Je me contente de mettre en avant le travail des enseignants de mes deux fils. La généralité s'arrête là!!!!! Inutile de crier au loup quand il n'y a pas lieu d'être!!

Nathaël 20/06/2020 23:59

Avant … Après ...



Avant …

Je suis peiné du mépris pour ma vocation de donateur :
Parsemer des graines n'a pas valeur de fleur.

“ Travaillez, mes enfants, n’imitez pas ces imposteurs.
Ces gens-là ne font rien après leurs quelques heures.
Exigez, recevez, réclamez sans cesse avec vigueur !
Leurs pensées ne sont que vacances et douceur ”.



Après …

“ Mais comment font-ils ? Je m’enlise après tant de sueur.
Tous ces savoirs, tous ces savoirs-faire me donnent des frayeurs.
Je l’avoue : apprendre à apprendre demande de la rigueur.
Il m’est aisé de les médire et difficile d’être des leurs”.

Je suis ému, je n’ose y croire : la lueur d’un coeur
Illumine mes heures passées par tant de labeurs.

~~~~~~~~~~~

Hommage à toutes ces fourmis dénuées de rancoeur
Érigeant l'esprit de nos enfants. Merci aux professeurs.


Nathaël Pruset

Paroles de Bébé 21/06/2020 09:57

hommage et respect aux enseignants qui s'investissent chaque jour pour nos enfants... Merci à vous tous ! <3

Say 20/06/2020 19:35

Un simple mot... Merci

Paroles de Bébé 20/06/2020 21:47

:-)

celine 20/06/2020 15:49

Merci paroles de bébé pour cet article. Et je rappelle aux autres, qui critiquent les profs, comme la police ou autres soit dit en passant, qu'ils ont besoin de tous ces gens, ne leur en déplaise. Il me semble que chacun a son utilité dans cette société où on préfère se tirer dans les pattes plutôt que de se respecter, ou s'entraider. Et puis surtout le concours est ouvert à tous! Tous ceux qui comme moi, on fait de la fainéantise leur vocation!!! Allez, venez donc faire 5 ans d'études et supporter ensuite des jeunes (vos enfants, oups) parfois ingérables. Allez, bisous les envieux qui critiquent derrière leur PC. Peace and love.

Paroles de Bébé 20/06/2020 21:47

Je ne comprends pas que les concours de profs ne débordent effectivement pas de candidats vu la facilité du métier et l'argent qui coule à flots pour enseigner... Tellement facile de critiquer encore et toujours...

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog